La mer

Il y a plusieurs jours, le soleil a brillé haut et fort chez nous. Des envies de voyages et de vacances ont gentiment traversé mon esprit ! Le weekend dernier sentait bon l’été et je me suis prise au jeu de nous imaginer, ma petite famille et moi, au bord de la mer.

Il me suffit de fermer les yeux, de sentir les rayons du soleil sur ma peau pour planter le décor dans ma tête. Il ne fait ni trop chaud, ni trop froid. Le vent est doux et fait doucement voler les cheveux qui dépassent du chapeau. Quelques minutes suffisent pour que je me plonge totalement dans un tout autre univers… Vous me suivez ?

XXX

Imaginez : Le ciel est bleu, d’un bleu intense et vif. Pas un nuage à l’horizon. L’air marin caresse mes narines et je respire les saveurs que nous offre l’océan : les huitres, les crevettes, les bulots, etc. J’aime les fruits de mer, leur goût iodé. Je voyage un peu à chaque fois que j’en mange. J’ai le sourire aux lèvres, une sensation de bien-être m’envahit. Je regarde au loin et j’aperçois l’océan, tantôt si calme, tantôt si fougueux. Le soleil vient admirer son reflet dans l’eau de la mer, les coques tanguent doucement, les voiles se gonflent et commence alors la danse des bateaux sur l’eau.

Vacances

Je me sens libre, face à cette étendue d’eau qui me semble infinie. Je me sens apaisée. Je veux sentir le sable sous mes pieds, bouillant aux endroits chauffés par le soleil mais si frais à l’ombre d’un pin, d’une dune ou d’un parasol. Je me lève et je marche, et je cours. Les petits grains chatouillent ma voûte plantaire. Certains s’accrochent, d’autres s’envolent sous mes pas, légers et innocents. Puis le sable sec devient humide. Mes pieds viennent timidement effleurer l’eau de mer. Un frisson parcourt mon corps. Le vent s’engouffre doucement dans mes vêtements et je respire à pleins poumons cette odeur de liberté ! L’océan se veut taquin aujourd’hui et m’éclabousse furtivement. Salée et puissante, l’eau de mer s’accroche à ma peau et laissera plus tard, quelques marques de sel, séchés par le soleil.

XXX

Et si ces éléments devenaient notre quotidien ? Et si ce paysage faisait un jour partie de nos vies ? L’idée ne me déplait pas. Avant de sortir de ce doux rêve et de revenir à la réalité, je vois le sourire de mon fils, heureux et libre lui aussi. Il court vers moi, les bras tendus, et se jette à mon cou. Je l’attrape et nous tournons, virevoltons, les yeux tournés vers le ciel. Nous rions et le bonheur nous emporte, loin du mal, loin de la tristesse, loin de la grisaille. Nous nous sentons vivants !

Bon weekend

Publicités

5 commentaires sur “La mer

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :