Maman poule – Oui, et alors ?

Je n’ai pas honte de dire que je suis une maman poule. Alors ça en agace certains, d’autres trouvent ça mignon. Moi je trouve ça naturel !

20160521_113102

Depuis que mon petit G est né, il est ma priorité. J’ai eu de la « chance » car il est arrivé un mois plus tôt que prévu et j’avais également un mois de « vacances » à la fin de mon congé maternité. On a donc appris à bien se connaître jusqu’à ce que je retourne travailler. Il avait alors 3 mois ½. Et quel déchirement pour moi, petite maman sans défenses, de laisser mon fils à d’autres personnes pour s’en occuper (la crèche). J’aurais voulu le garder près de moi, le couver encore un peu sous mes plumes, bien au chaud, au creux de mon cou, dans mes bras. Mais bon, pas le choix !

J’ai donc pris la décision de reprendre le travail à 80% (Oh joie immense de la part de mon employeur !) et nous avons passé tous nos mercredis ensembles, petit G et moi, jusqu’à ses 9 mois ! Des mercredis de folies : la musique à fond dans l’appartement, des danses et chorégraphies improvisées, une maman prête à tout pour faire rire son poussin. Bref…le bonheur ! Je trouvais dans cette parenthèse hebdomadaire, une grosse bouffée d’amour et la légèreté de vivre aux côtés de mon tout petit des moments privilégiés. Mais, comme vous l’imaginez, cette parenthèse magique a dû s’arrêter. Et depuis, je ne peux toujours pas m’empêcher de vouloir couver mon bébé ! Que dis-je, mon petit garçon, qui grandit, grandit de jour en jour.

20160521_114955

Depuis 20 mois, je dois avouer que Monsieur Papa et moi n’avons pas fait beaucoup de sorties en amoureux. Pourquoi ? Et bien je vais vous le dire. Parce que j’angoisse totalement à l’idée de laisser mon fils à quiconque. Une baby-sitter ? Hors de question ! Ou alors il faudrait que je lui fasse passer 10 entretiens dignes d’une embauche pour travailler dans l’armée ! Avec questions à thèmes et test de personnalité ! Bon ok, j’exagère (à peine) mais j’ai beaucoup de mal à imaginer que quelqu’un d’autre fasse aussi bien que moi (tout en restant très modeste bien sûr !). Je suis le genre de mère à laisser 50 post-it dans l’appart pour « aider » la baby-sitter !

Alors il y a quand même quelques privilégiés qui ont le droit de s’occuper de mon fils, en cas d’extrême urgence ! J’ai nommé ma mère (bien entendu) et ma plus jeune sœur de 20 ans. Ma mère a eu 4 enfants dont je suis l’ainée. Elle nous a toujours tout donné et de la meilleure façon qui soit. Son amour pour nous va au-delà de ce que l’on peut imaginer. Il est alors évident qu’elle SAIT s’occuper au mieux de mon petit G. Même avant d’accoucher, je savais qu’elle serait ma référence ! Quant à ma petite sœur, le feeling est venu au fur et à mesure. Malgré son jeune âge, je la trouve extrêmement maternelle. Et puis, il faut bien le dire, elle a CE truc qui fait que les enfants l’adorent ! Elle fait rire petit G et c’est l’éclate totale quand ils se voient. Bon bien sûr, je ne lui ai jamais laissé une journée entière, ni même une après-midi (au contraire de ma mère), mais quelques heures par ci, par là dans le mois, c’est déjà pas mal. Non ?

Mon statut de maman poule réside également dans le fait que je ne peux m’empêcher de cajoler mon enfant quand il pleure, le féliciter quand il réussit quelque chose, l’embrasser tellement je le trouve mignon. Je ne cesserai pas d’être ainsi juste parce que certaines personnes vont me dire « Oh tu le chouchoutes trop, etc. ». Je reste convaincue qu’il vaut mieux qu’un enfant reçoive « trop » d’amour que pas assez. Plus tard il me remerciera, si si (auto-conviction de maman poule !).

20160521_114350

Les séparations avec mon petit G sont donc rares (hormis lorsqu’il va à la crèche) mais quand elles se produisent elles restent douloureuses. Bien sûr, une fois la séparation faite, tout le monde va très bien ! Mais pour vous dire, je me sentais tellement mal et triste les quelques matins où je pouvais déposer mon fils à la crèche, que nous avons décidé que ce serait Monsieur Papa qui le ferait (et puis aussi, parce que naturellement c’était plus facile pour nous question organisation). Mais rien que le fait de laisser mon bébé à la crèche, de le voir dans les bras d’une autre ou bien pleurer en me voyant partir, cela me fendait le cœur en 2, je partais travailler avec une boule au ventre. A présent, quand Monsieur Papa dépose Petit G à la crèche, j’ai besoin d’un petit texto ou d’un appel pour être sûre que tout s’est bien passé ! (Bon là j’entame le sujet « mes angoisses », mais nous en parlerons plus tard).

Vous l’aurez compris, je suis une vraie maman poule, et c’est bien parti pour durer. Jusqu’à quand ? J’imagine que je le serai toute ma vie, soyons lucide. M’en voudra-t-il plus tard ? Je ne pense pas. Voudra-t-il que sa mère le « lâche » un peu ? Sûrement ! En attendant que Petit G devienne un adolescent repoussant sa mère, et bien je profiiite !

Mais rassurez-moi, vous aussi vous êtes (un peu) des mamans poules ?

20160521_110455

20160521_11315520160521_114303 20160521_114511

Bonne journée

Publicités

9 commentaires sur “Maman poule – Oui, et alors ?

Ajouter un commentaire

  1. Je suis aussi une maman poule mais je me soigne…
    Petit, je trouvais ca normal, je ne me voyais pas être autrement. Le temps passe si vite! Je ne regrette rien!
    Maintenant, Fiston a 5 ans et je me rends compte que la protection c’est bien mais qu’il n’a pas autant développé son autonomie (et son envie d’autonomie) que d’autres enfants…Donc, je prends sur moi et si je suis toujours une maman proche, je me dis que faire confiance, c’est aussi un beau cadeau.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’imagine que notre rôle de maman change au fil des années qui passent. Penses-tu que le fait d’avoir « trop » protégé ton fils le rende « moins autonome » que d’autres à présent ? Peut-être est-ce dans son caractère ? 🙂 En tout cas je suis d’accord avec toi, leur donner notre confiance ne peut que les aider à grandir !

      J'aime

      1. Oui, Mamanchloe, j’avoue que je pense que de l’avoir « couvé » ne lui a pas forcément donné envie d’en faire plus qu’il ne faut.
        Contrairement à d’autres enfants, avec nous (parents) il ne recherche pas (encore?) l’autonomie et va plutôt vers la facilité. Donc je dirais un peu de caractère (aime être dorloté) et un peu de surprotection de parents poule combiné font ce mix! lol
        Ceci étant, quand on est pas là, il sait faire! (le filou)
        Après, comme tu dis, notre rôle évolue au fil des ans et rien n’est immuable!
        Etre parent, c’est un vrai rôle d’équilibriste!

        Aimé par 1 personne

  2. C’est sûr que c’est difficile de laisser nos petits entre les mains d’autres personnes même s’ils sont entre de bonnes mains !! la crèche est un lieu sûr ! Cela ne s’arrange pas forcément quand ils grandissent ! les soucis sont différents car un jour il faudra les lâcher pour les laisser aller à l’école seul (déchirement que je retarde !!)
    en attendant j’en profite !! mais la séparation est bonne et fait du bien aussi !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’ai confiance en ma crèche et mon fils s’y sent bien, il est épanoui et c’est aussi une bonne chose pour lui apprendre la vie en collectivité. Bien sûr, ça reste difficile, surtout au départ, de le laisser mais on apprend avec le temps à gérer ses émotions. Oh l’école !! M’en parle pas, j’y pense déjà et j’imagine que son 1er jour sera un déchirement pour moi (bien plus que pour lui ! haha).

      J'aime

  3. Je suis comme toi, je les couve mes poulettes. Mais je m’aperçois qu’avec ma grande qui a maintenant 6 ans, je prend du recul pour la laisser grandir sans l’étouffer, ça se fait tout naturellement et je sens qu’elle en est contente. Alors continue de le couver ton petit G
    Bises Lucie

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Lucie 🙂 Oui j’imagine que ta grande va commencer à avoir besoin d’être moins couvée, même si je reste persuadée qu’à son âge, elle aime toujours les moments très proches avec sa maman 😉 et ça me rassure si tu me dis que les choses se font naturellement… La nature est bien faite !
      En attendant, oui, j’en profite 🙂
      Bises !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :