Vous avez dit « bêtise » ?

Petit G se dirige tout droit vers ses 2 ans, avec tout ce que cela implique : l’affirmation de soi par le « non »…et les bêtises !

Je crois me souvenir que le mot « non » a fait son apparition dans le vocabulaire de petit G vers ses 15 mois (il a aujourd’hui 20 mois !).  C’est tout naturellement qu’il a commencé à le dire, puisque ses parents ne cessaient de le lui répéter au quotidien :  » Non ne fais pas ci ! Non ne touche pas ça ! ». Il a donc, lui aussi, voulu connaître l’effet provoqué sur papa et maman.

Alors je ne vais pas vous parler du pourquoi du comment, tout le monde sait que cette étape est un passage obligatoire dans la vie de nos enfants. Certains parents s’en sortiront avec moins de « batailles » que d’autres, mais il faut bien « qu’enfance se passe » et que bébé apprenne à devenir un enfant puis un adulte équilibré. J’essaye donc quotidiennement d’aider petit G, avec plus ou moins de patience en fonction des jours, à devenir grand. Certaines méthodes fonctionnent, d’autres pas du tout ! Laissez-moi vous en dire un peu plus !

20160608_183206

Voici un petit florilège des bêtises/caprices de petit G. Et je suis comme vous, soit je craque, soit je tiens bon, soit j’éclate de rire :

LES CAPRICES :

  • Caprice n° 1 : Il veut un gâteau ! Celui-ci est un classique et il me fait le coup à chaque fois que nous rentrons de la crèche. Il essaye même depuis quelque temps de faire en sorte que le gâteau devienne sa seule et unique nourriture. Alors parfois je suis en mode plutôt « cool » et je lui donne directement : « Tiens mon chéri… ». Parfois je reste sur mes positions : « Non c’est non ! » et parfois, je négocie : « Tu auras un gâteau quand tu auras fini tes épinards ! », et ça fonctionne la plupart du temps. Alors mes réactions dépendent du moment de la journée, de l’endroit où nous nous trouvons, etc. Mais j’essaye de rester stable et juste !

xxx

  • Caprice n° 2 : Il ne veut pas manger l’excellent plat que je lui ai préparé avec amour, parce que je me suis dit que « ça changerait » et qu’il serait content de découvrir de nouvelles saveurs ! Résultat : il vaut mieux en rester aux basiques : pâtes, gruyère, jambon. Mais que faire de cette culpabilité : « Mon enfant doit manger des légumes » ?  Pour le moment petit G n’est pas trop difficile et mange relativement bien des légumes mais qu’en sera-t-il  dans quelques années ? Je tenterai d’équilibrer son assiette, de manière ludique et savoureuse, même si l’on sait bien que nous n’avons pas toujours le temps de cuisiner ainsi pour nos enfants. Le tout est, je crois, de l’habituer tout petit à quelques règles alimentaires de base et faire en sorte qu’il ne prenne pas de mauvaises habitudes.

xxx

  • Caprice n° 3 : Il ne veut plus s’endormir seul mais dans le lit de maman et papa. Ce problème est récurrent depuis plusieurs semaines et je vous en parlerai plus longuement dans un prochain article. Le sommeil de nos enfants est un sujet très vaste et je sais qu’il ne s’agit pas toujours d’un caprice, mais surtout d’angoisses nocturnes, ou autres. Cependant, concernant le présent article, je ne parlerai que de la partie « caprice ». Certains soirs, petit G court partout dans l’appartement et fait tout ce qu’il peut pour ne pas aller au lit : réclamer de l’eau, me dire qu’il a trop chaud, qu’il veut la lumière et puis en fait non. Et il finit par pleurer !  Je le console et me dis qu’il n’est peut-être pas encore « prêt » à aller au lit. Je le laisse un peu avec nous dans le salon. Alors que je le pense fatigué, le voici qui court à nouveau et qui rigole ! (Il se moque de nous là, non ?) Puis il me dit finalement qu’il veut aller au « dodo ». Sauf qu’il ne veut pas aller dans son lit, mais dans le nôtre ! Bref…il finira par s’endormir, soit dans notre lit, soit dans le sien. Suite au prochain épisode…

 

LES BETISES (attention, c’est parti !)

  • Lancer le ballon sur la télé et lui dire qu’à la place, il peut le lancer sur le frigo.
  • Mettre la nourriture par terre et continuer de plus belle lorsqu’on voit maman devenir hystérique !
  • Éclabousser tout et tout le monde au moment de la douche (prévoir un maillot de bain si vous voulez survivre !).
  • Au supermarché : attraper les fruits à sa hauteur et les lancer en criant « balloonn » ! Je vous laisse imaginer la tête des gens qui nous entourent.
  • Me regarder droit dans les yeux et attraper la brosse des toilettes.
  • Me regarder droit dans les yeux et mettre les mains dans la cuvette des toilettes.
  • Renverser la gamelle d’eau du chat et dire ensuite « Oh y’a partout ! ».
  • Défaire en un temps record le linge repassé et plié qui attend d’être rangé.
  • Coincer mon maquillage derrière le radiateur (et mettre 1h à le décoincer).
  • Monter sur la table basse encore et encore malgré les interdictions des parents. Tomber. Pleurer. Recommencer.

Mon petit G est donc en train de grandir et de forger sa personnalité. Et pour cela il teste, il pleure, il dit non malgré les interdictions. Mon rôle de maman est de l’écouter, de le rassurer mais aussi de le gronder si nécessaire (oui oui, je gronde mon enfant), de lui expliquer et lui répéter les règles, tout en lui laissant sa liberté d’enfant et surtout, en garantissant sa sécurité. Tous ces caprices, toutes ces bêtises, l’aident à se construire.  Nous essayons toutes de faire de notre mieux avec nos bambins. Pour moi, la clé d’une bonne éducation se trouve dans l’équilibre ! Entre fermeté et souplesse, entre autorité et rigolade.

Une chose est sûre, moins j’utilise le mot « non », moins mon fils le dit. Et avec beaucoup d’amour, on parvient à faire des miracles !

20160608_182417

Et pour vous, ça se passe comment à la maison ?

A bientôt !

 

Publicités

11 commentaires sur “Vous avez dit « bêtise » ?

Ajouter un commentaire

  1. Ah ah, je reconnais FeuFolet dans certaines situations : les bêtises faites en te regardant dans les yeux, déplier le linge au fur et à mesure que maman le plis …
    Par contre, il ne parle pas encore, donc on a surtout des crises inattendues (et parfois inexplicable) et du non de la tête en pagaille ^^
    Et je suis bien d’accord avec ta conclusion : l’important, c’est l’équilibre entre souplesse et fermeté ; -) Et avoir quelques diversions sur dans son sac

    Aimé par 1 personne

    1. Haha ils sont terribles quand ils sont en train de faire une bêtise mais nous regardent bien droit dans les yeux !! Le mien aussi fait parfois des crises mais je dois dire que je m’en sors plutôt bien pour le moment. J’imagine que ton petit doit se sentir frustré de ne pas pouvoir parler et du coup, il crie ! La bonne nouvelle c’est que tout ça est passager ! Jusqu’à la prochaine étape 😉 Bises!

      J'aime

  2. Avec mon crapaud (c’est plus une grenouille) on a remplacé le non par stop. Ça marche assez bien et quand elle s’apprête à faire une bêtise, elle arrête immédiatement quand on lui dit stop.
    Bon ça ne l’empêche pas d’être dans sa phase non, suivit de sa phrase fétiche « je veux paaaas ».
    Pour la nourriture, il parait qu’il ne faut pas les forcer et qu’ils reviennent naturellement vers elle. Je veux bien le croire car on m’a forcé à finir mon assiette systématiquement et maintenant j’ai certains problème avec la bouffe (je préfère manger à outrance que de jeter de la nourriture). Après j’admets qu’après 2 mois de pâtes et de pain, j’ai des fois envie de lui enfoncer un brocoli dans la bouche…

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai effectivement moi aussi remplacé le « non » par le « stop », ce qui fonctionne de temps à autre. J’essaye aussi au maximum la technique de la diversion, pour le faire penser à autre chose qu’à la bêtise qu’il va commettre ou au caprice qu’il est en train de faire ; et ça fonctionne pas mal. Mais bon, aucune technique n’est infaillible.
      Concernant la nourriture, je suis bien d’accord et ne force jamais mon fils à manger et à finir à tout prix son assiette. Il saura bien me faire savoir lui même s’il a faim et il a le droit de s’exprimer sur ce qu’il aime ou pas, et également de montrer qu’il n’est pas d’accord.

      J'aime

  3. Mon grand vient d’avoir 3 ans, j’avais fait un article aussi sur le terrible two il n’y a pas si longtemps que ça car ça a duré un bon moment, maintenant il parle très bien donc c’est différent mais je crois que chaque âge à ses difficultés, en ce moment le plus compliqué c’est de coucher son frère qui a 9 mois et qui a besoin des bras de maman, du coup son frère est jaloux et fait tout pour m’énerver pour que je m’occupe de lui. Bon courage en tout cas 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oh lala, les problèmes de jalousie entre frère et sœur c’est aussi quelque chose de compliqué je crois ! Comme tu le dis, chaque âge a son lot de complications, donc à nous de nous adapter en temps que parents.
      Courage à toi avec tes 2 loulous 🙂

      J'aime

  4. As-tu essayé d’instaurer un rituel pour le couché ? Toujours le même rituel, une petite lampe qui lui indique que c’est la nuit, tu peux peut être commencer à lui lire ou raconter des petites histoires… Ca à l’air plus facile à dire qu’à faire mais à essayer !

    J'aime

    1. J’ai essayé (et j’essaye toujours !) le même rituel tous les soirs ! On va se brosser les dents, on lit une ou 2 histoires, on allume la petite lumière, un gros câlin et au dodo. Ça a très bien fonctionné un temps et puis depuis une semaine environ c’est à nouveau la cata. Des pleurs et encore des pleurs. Il s’aggrippe à moi comme si j’allais partir… Du coup il s’endort en 2 min dans notre lit puis je le remets ensuite dans son lit. Je n’aime pas trop ça mais bon parfois on a pas d’autres solutions…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :