Vie de famille

Et non, ce n’est pas une fille !

Vous savez pour beaucoup maintenant que je suis la maman d’un petit garçon de 2 ans et que mon compagnon et moi attendons un 2ème petit garçon pour le mois de Février. Oui, un 2ème garçon. Et cette révélation a suscité en moi bien des questionnements sur la famille, la grossesse, la fratrie…

Comme à toutes les femmes enceintes, on m’a demandé dès le début de ma deuxième grossesse si j’avais une préférence (comme cette question me semble farfelue à présent !), si je connaissais le sexe du bébé, si je voulais savoir, etc. Et bien sûr, dans le lot de questions/réponses j’ai eu le droit aux fameuses phrases : « Oh je te/vous souhaite d’avoir une fille », « Petit G va avoir une petite sœur », « C’est une fille ! C’est sûr ! »…

Ces petites phrases qui dites comme ça n’ont l’air de rien et semblent anodines, peuvent en réalité créer de l’inconfort, voire une certaine pression chez la maman (et le couple en général), en tout cas c’est ainsi que je l’ai vécu. Le sexe du bébé est une chose importante pour l’entourage, bien plus que pour les parents j’ai l’impression. Alors que nous ne souhaitons qu’à avoir un bébé, une famille, nous nous prenons alors au jeu d’imaginer le sexe de notre futur enfant, son visage, son prénom…

Nous avons donc attendu ce 4 Octobre dernier pour que le voile soit levé sur le secret de notre 2ème bébé. Un petit garçon ! Un petit garçon ? Wahou, c’est merveilleux ! Il va très bien et évolue normalement dans le ventre de maman. Que demander de mieux ? Oui mais voilà, je sais que certains proches auraient préféré une petite fille, que mon homme aurait été ravie d’accueillir une petite princesse et que, moi aussi, j’aurais été heureuse d’apprendre que j’attendais une fille. En réalité, avant de connaître le sexe de mon bébé, je n’avais pas forcément réfléchi à si je préférais une fille ou un garçon. Je voulais juste un bébé en bonne santé et que tout se passe bien pour nous deux. C’est après que les choses se sont un peu corsées.

Alors que l’excitation d’apprendre que nous allions avoir un 2ème fils était à son apogée, la déception a fait son apparition. Oui, je l’avoue, pour que toutes les mamans qui ont ressenti ce même sentiment ne culpabilisent pas. Je ne pense pas être la seule mais, qui n’a jamais « rêvé » d’avoir un garçon ET une fille ? Nous avons tous en tête une image de la famille idéale, et ceci depuis notre plus tendre enfance. Nous nous projetons après la grossesse, avec des envies, des croyances, des idées, qui ne sont en réalité pas vraies ou différentes. Oui mais voilà, la vie est une surprise, la vie est un miracle, et il faut savoir apprécier ses petits bonheurs.

Je crois que je me suis toujours imaginée avoir des filles. Certainement parce que je suis issue d’une fratrie de 3 filles et un garçon. J’ai beaucoup de cousines et je suis très proche de ma mère et de mes sœurs. Cette image de la relation mère/fille et frère/sœur ou sœur/sœur a donc fait partie de moi depuis que je suis jeune, puisque je suis l’ainée de 4 enfants. J’ai donc eu une petite appréhension lors de ma première grossesse lorsque j’ai appris que j’attendais un petit garçon (Vais-je savoir bien m’en occuper ? Allons-nous pouvoir créer une relation forte tous les 2 ?). Et pourtant, je ne me suis jamais sentie aussi épanouie que depuis qu’il est là, ce petit bonhomme aux yeux noirs. Il est mon tout, il me fait rire, il me redonne le sourire quand je ne l’ai plus, il me comprend, il est tendre avec moi et je n’échangerais pour rien au monde cette belle relation que nous avons tissée lui et moi.

027-2

 

Et nous voilà ce jour du 4 Octobre 2016, jour où j’ai appris que mon petit ange allait avoir, un petit frère. Une grande joie au départ pour moi puis dans les jours qui ont suivi, une certaine tristesse, de la nostalgie, un rêve qui s’envole. Et oui, j’avais certainement enfoui en moi l’envie d’avoir une petite fille, sans vouloir me l’avouer. A partir de ce moment là, j’ai culpabilisé à chaque instant de ressentir ces sentiments de déception. Mon petit bébé n’y était pour rien, nous l’avions désiré. Mais je disais adieu à de nombreux fantasmes : acheter des petites robes, des vêtements de couleur rose, des barrettes, des nœuds, faire des couettes dans les cheveux de ma fille, lui apprendre à se maquiller, discuter de choses et d’autres, avoir une relation mère/fille…

Puis la déception a fait place de nouveau à la joie. Je n’aurai peut-être jamais de petite fille, mais j’aurai le plus beau des cadeaux : deux merveilleux enfants. Mon petit G aura un frère. Et je suis certaine que mes 2 garçons seront deux êtres bien différents et qu’ils m’apporteront des joies inestimables chacun à leur manière. Je sais que ce deuxième enfant m’émerveillera tout autant que le premier, qu’il m’apprendra de nouvelles choses sur moi et la maman que je suis.

Aujourd’hui je suis heureuse. Mon homme et moi avons voulu nos enfants pour construire une famille, notre famille, et non pas pour avoir des filles ou des garçons. A présent j’ai hâte de rencontrer mon 2ème petit ange, de le serrer tout contre moi, de sentir son odeur, de découvrir son visage et de continuer l’aventure à 4…

075

Belle journée à vous, je vous embrasse

Publicités

21 commentaires sur “Et non, ce n’est pas une fille !

  1. Bonjour Chloé ! Ton article me trouble un peu car il est troublant de ressemblance avec ce que j’ai pu vivre pour mon petit L et les projections que j’ai de mes ressentis pour le futur.
    Je suis aussi issue d’une famille de filles (pendant 3 générations il n’y a pas eu un seul garçon dans notre famille du côté de ma mère : « impossible de ne pas perpétuer la tradition » me disait-on…)… Et voilà petit L qui débarque dans nos vies et qui surprend tout le monde ! J’entends encore ma grand-mère me dire « Je ne sais pas m’occuper des garçons » après avoir eu 3 filles, 8 petites filles et une arrière petite fille 🙂 Mais tout le monde s’est émerveillé de ce petit mec qui change un peu les habitudes !
    Avant d’avoir petit L, je ne pensais pas avoir de garçon ! Et depuis qu’il est là, je crois que je m’en moque bien, un garçon, une fille… Je veux une famille, c’est tout ce qui compte, comme toi ! (On verra bien quand bébé numéro 2 sera en route si le désir d’une petite fille resurgit !).
    Profite de tes garçons, ta famille sera différente de celle que tu as eu petite, de celle que tu imaginais… Mais elle te comblera de bonheur, tu le sais bien.
    Belle journée !
    Morgan

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Morgan, merci beaucoup pour ton commentaire ! Effectivement j’imagine bien que tu ne pensais pas du tout avoir un garçon après autant de générations de filles 😉 Quelle belle surprise que ton petit L ! Il a bouleversé les traditions 😉 et la famille qu’on aime, c’est celle que l’on a 🙂
      à très vite !

      J'aime

  2. Tout est dit et je partage complément ton point de vue et tes réflexions et réception. Tout à était dit lors de notre rencontre et jai hâte comme Toi je faire enfin SA rencontre et de pouvoir effacer tout ça… sentir son odeur découvrir son visage et voir si il ressemblera à son frère ou pas du tout…
    je t’embrasse fort Chloé et bisous à petit G

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cet article, qui nous rappelle que nous sommes humaines avant tout, et qu’il nous arrive d’avoir des espoirs, comme n’importe qui. Et même si l’on est maman. C’est une bonne chose, je crois, d’avoir inconsciemment souhaité très fort une fille car maintenant tu peux en faire le deuil et accepter pleinement ton petit garçon. C’est mieux que de ne jamais se l’avouer et que la confusion soit larvée. Et tu n’es pas seule, car pour tout t’avouer, ce cliché s’est aussi insinué en moi. Quand je pense au second, que nous aurons peut-être, peut-être pas, je ne peux pas m’empêcher d’espérer une fille, pour toutes les raisons que tu as si bien citées. Pour autant, un second petit garçon m’irait tout aussi bien, mais les clichés ont la vie dure (et je n’ai grandi qu’avec un grand-frère) (et une maman coquette, certes). Bravo pour votre nouvelle famille, je suis très heureuse pour vous quatre !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ce joli commentaire. En effet, je préfère m’avouer que j’ai désiré une fille plutôt que de refouler cette envie, afin d’avancer et d’accueillir au mieux ce 2ème petit garçon. Comme tu le dis, nous sommes humaines avant tout, avec des ressentis différents d’une femme à l’autre, d’une grossesse à l’autre…et il ne faut pas l’oublier. Je me suis refusée à chaque grossesse d’espérer un sexe plutôt que l’autre, car je sais bien qu’on ne contrôle rien dans ces cas là. Mais cela n’a pas empêché les sentiments exprimés dans mon article. En tout cas je suis prête pour agrandir notre famille 🙂 Merci encore !

      J'aime

  4. Je comprends tout à fait ta déception. Quand le gyneco m’a annoncé que bébé #2 etait une fille, je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu déçue. Forcement, après une fille j’avais envie d’un petit gars à sa môman ! Et puis finalement j’étais quand même super contente d’avoir 2 princesses. Du coup, j’ai eu un choc quand 6 semaines plus tard, j’ai vu sur l’écran de l’échographie que clairement, ce n’était pas une 2e fille que j’attendais ! Nouvelle déception car je m’étais projetée avec cette 2eme fille, je lui cherchais un prénom, j’imaginais les habits que je pourrais lui mettre… Au final, quel que soit le sexe du bébé, on l’aime tellement qu’on ne voudrait le changer pour rien au monde !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh lala j’imagine bien le remue-ménage dans ta tête et la confusion lorsque tu as finalement appris la nouvelle ! Que d’émotions ! C’est fou comme dès qu’on apprend le sexe de notre enfant on se projette avec lui, on l’imagine, on lui cherche un prénom…on se prépare à son arrivée. Mais comme tu le dis, au final on aime nos enfants plus que tout, quel que soit le sexe. Merci à toi pour ton commentaire 🙂

      J'aime

  5. Ta déception est normal, surtout si l’entourage vous mettez « martele en tête » que vous auriez une fille …
    Nous souhaitions une fille depuis le début, rapport à un prénom coup de coeur. Premier, un garçon. La nouvelle passe bien car je sentais que je commencerai ma fratrie par un garçon. Deuxième, encore un garçon … j’ai eu plus de mal à encaisser, alors même que nous voulons d’autres enfants.
    J’espère toujours avoir une fille un jour, une fratrie uniquement de garçon me fait peur 😊.Mais en aucun cas, nous ne regrettons l’arrivée de LutinCoquin dans notre vie, lui et Feuillet forme un super duo😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui moi aussi je n’ai pas forcément ressenti de déception à l’annonce du 1er garçon et je voyais bien un petit gars en tant qu’ainé. Pour le 2ème, tu connais l’histoire 😉 mais je me dis qu’ils auront forcément une complicité unique ! J’espère que vous aurez votre petite fille tant désirée 🙂 De mon côté, je ne sais pas encore si nous aurons d’autres enfants, cela dépendra de plusieurs facteurs. En tout cas je ne ferai pas un 3ème enfant juste pour avoir une fille 😉

      J'aime

  6. Je dirais que je n’ai pas une préférence aujourd’hui tres marquée mais j’espère quand même plus avoir une fille. Parce que ma soeurette à un garçon et que ce serait sympa que cela ne soit pas pareil. Mais bon j’adore mon neveu et je serais contente aussi qu’il est un petit cousin pour s’amuser. C’est compliqué les sentiments.

    Aimé par 1 personne

    1. Haha donc tu as quand même une petite préférence 😉 En fait je crois qu’il est toujours un peu plus difficile de se projeter avec un enfant du sexe opposé au sien… Nous donnons naissance à un petit garçon alors que nous sommes femme ? Pas évident et plus compliqué qu’on ne le pense inconsciemment parlant…mais ça c’est mon avis 😉 Merci à toi en tout cas et à bientôt !

      J'aime

  7. J’ai vécu exactement la même pression, et nous ce fut jusqu’à la naissance puisque le sexe était gardé secret. On m’a bien cassé les noix (pour rester polie) avec cette fille que j’aurais du, visiblement, avoir! Et non, mon fils a un petit frère et dieu sait à quel point je trouve ça géniallissime pour eux deux! Deux frères, c’est magnifique.

    Aimé par 1 personne

  8. Ton texte me parle beaucoup. On a quelques semaines de décalage de grossesse, du coup c’est un peu normal.
    J’ai toujours voulu une fille, j’ai eu un gars. J’ai toujours cru que je n’aurais que des garçons et puis quand même, là ce nouveau bébé, je sens que finalement c’est peut être une fille. Mais j’ai terriblement peur d’être déçue et de me planter. Bien sur que je l’aimerais avec ou sans pénis. Par contre je crois que je ne supporterais pas les remarques extérieures si j’annonce un gras « ah ben vous devez être déçu » alors je ne dirai rien. E peut être que même nous on en sauras rien.
    Et puis qui sait, en 2017, la mode sera peut être aux robes pour les petits garçons!
    Quoiqu’il en soit, félicitation pour ce petit gars en pleine santé. Les garçons c’est tip top, mais ça tu le sais déjà, et de toutes façons une fois qu’il sera là tu verras bien qu’il n’aurait pas pu être un autre bébé que celui là, mais ça aussi tu le sais déjà!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton petit mot en réponse à mon article. Tu sais je me dis que si jamais je vis une 3ème grossesse, je ne demanderai peut-être pas le sexe du bébé. Pour éviter que tout le monde m’en parle, pour éviter de faire des « déçus » ! Je te souhaite en tout cas une belle rencontre avec ton bébé, fille ou garçon. Et comme tu le dis, une fois là, on sait bien qu’il n’aurait pas pu en être autrement !

      Aimé par 1 personne

  9. Je suis maman de deux petits garçons et c’est vraiment magique, personnellement lorsque j’ai su que c’était des garçons je n’ai pas du tout été déçue. Mais j’ai très vite ressenti une petite appréhension au sujet de l’annonce du sexe. Mon premier fils à 4 mois de moins que mon neveu et comme c’était un garçon la fille était attendue, j’ai bien ressenti un peu de déception dans mon entourage même si c’est très vite passé. Pour le deuxième ma maman a été vraiment très déçue (étrange pour une mère de 4 filles qui a toujours espérer un garçon) elle a mis plusieurs jours à se faire à l’idée, mais maintenant je le vois bien elle ne peut pas leur résister.
    A chaque naissance en les découvrant je me suis dit que ça n’aurait pas pu être un autre, que c’était une évidence au final le sexe compte peu quand on les rencontre enfin.
    Je te souhaite plein de bonheur avec tes deux petits garçons tu verras ce sera parfait.

    Aimé par 1 personne

  10. Merci beaucoup pour ton témoignage ! Je vois que, encore une fois, l’entourage familial joue un rôle important dans nos craintes et/ou joies concernant l’arrivée d’un nouveau bébé. Mais au final, et comme tu le dis, une fois que ce petit bébé est là, personne n’aurait imaginé quelqu’un d’autre 😉 Merci en tout cas ! 🙂

    J'aime

  11. J’ai vécue à peu prêt la même chose pour mes 4 enfants.. 4 garçons. .. comme toi, je me suis toujours imaginer avoir une fille. C’était pour moi une évidence. aujourd’hui je n’arrive pas à me faire à l’idée que peut être je n’aurais jamais ma fille…. la déception est la pire des émotions à contrôler dans ces circonstances. Un bébé en pleine santé est le plus important , oui, certains n’arrivent pas à avoir d’enfant, je l’entend, mais cette douleur et cette peine est pourtant bien ancrée en moi… passer entre les rayons de vêtements fille est pour moi une vrai torture, toutes les annonces de bébé fille autour de moi sonne comme une douce injustice. ….

    Ce n’ai pas les réflexions des gens qui aident à passer les cap. J’espère que tu n’en souffrira pas autant tout que moi. Au plaisir de te lire encore

    Aimé par 1 personne

  12. Et bien je vois que nous vivons exactement la même chose avec les mêmes sentiments et le même entourage !! Ma famille et surtout composé de garçon donc finalement rien d’étonnant à ce que je perpétue la tradition mais j’ai beaucoup d’amis autour de moi qui ont une fille et un garçon du coup il y a forcément un peu de frustration … mais comme tu le dis ce sont surtout les réflexions entendu par-ci par-là qui sont pénibles ! Je pense qu’au fond de moi j’ai toujours voulu des garçons je me souviens très bien étant jeune me dire que je ne voudrais surtout pas de petite fille ( trop compliqué trop de chichi :-P) Évidemment les années ont passé et mes souhaits aussi ! Je me voyais bien avec une princesse lui acheter des petites robes et l’emmener à ses cours de danse, il m’a fallu faire le deuil de tout cela et j’avoue que c’est encore dur parfois ! Mais d’un autre côté je suis tellement contente pour mes deux fils car les relations entre frère sont définitivement les meilleures ( c’est du moins ce que j’observe autour de moi )
    Et je suis ravi pour mon ainé qui va avoir un compagnon de jeu et un confident !
    et puis nous resterons les reines à la maison 👑
    J’ai parcouru les commentaires et je vois que j’ai également la même réaction si jamais il devait y avoir un troisième je pense que je ne voudrais pas connaître le sexe pour les mêmes raisons! j’ai parcouru les commentaires et je vois que j’ai également la même réaction si jamais il devait y avoir un troisième je pense que je ne voudrais pas connaître le sexe pour les mêmes raisons ! Cela dit il est fort probable que l’on s’arrête à deux de toute façon 😊
    Merci en tout cas pour cet article qui réconforte une autre future maman de 2 petits gars !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire sur cet article ! En effet je crois que l’entourage joue aussi beaucoup dans la façon dont nous accueillons notre bébé car eux aussi projettent leurs idées et leurs envie de sexe pour notre futur enfant. J’ai vraiment senti une pression sur moi pour avoir une fille. Même si aujourd’hui je reconnais encore que j’aurais été aux anges d’avoir une petite fille, je sais que mon 2ème petit garçon est attendu et que lorsqu’il sera là je serai la plus heureuse des mamans. Comme tu le dis, je suis fière d’offrir ce petit frère à mon ainé et nous serons sans aucun doute les reines de la maison 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s