Vie de famille

Chacun sa place…

Cette semaine je me suis interrogée sur la place de chaque enfant au sein d’une fratrie. A vrai dire, cela fait maintenant plusieurs mois que j’y pense, à peu près depuis que je sais que je suis enceinte.

Mon début de grossesse a été marquée par de nombreuses interrogations concernant mon petit G, qui deviendra dans quelques mois le grand frère de la maison. Et s’il n’était pas d’accord avec notre décision d’agrandir la famille ? Et s’il vivait mal la situation ? Quel grand frère sera t’il ? Vais-je réussir à aimer chacun de mes enfants avec le même amour ? Autant de questions qui ont fait leur petit bout de chemin dans ma tête et auxquelles je peux, pour la plupart, à présent répondre.

img_20161016_191510

Je sais au fond de moi que le fait d’avoir un 2ème enfant est un cadeau pour notre petit G. Il aura un nouveau rôle au sein de la famille, avec de nouvelles responsabilités (à son niveau bien sûr !). Il deviendra celui que l’on appelle communément l’ainé, avec tout ce que cela implique.

Alors j’en viens à me demander si être l’ainé d’une fratrie détermine d’office certains traits de notre caractère et quelque peu notre personnalité. On dit de l’ainé qu’il est souvent quelqu’un d’assez sérieux, prudent, conventionnel,… et que le deuxième enfant, pour se démarquer de son grand frère ou de sa grande sœur, est quant à lui quelqu’un davantage rebelle.

Et si c’était vrai ? 

Disons que je sais de quoi je parle, puisque dans ma famille, c’est moi l’ainée ! Et je me reconnais bien dans cette description de la personne sérieuse, qui prend son temps avant de prendre une décision, qui aime respecter les règles (la plupart du temps). Je suis très maternelle, j’aime être à l’écoute des autres et je suis donc bien dans mon rôle de grande sœur. Est-ce mon caractère profond ou bien suis-je devenue cette personne de part ma position dans la fratrie ? Un peu des deux je pense. Lorsqu’un 2ème enfant arrive dans une famille, j’imagine que le 1er se sent tout d’abord déstabilisé mais qu’il a ensuite le reflexe de comprendre qu’il est à présent « le grand », celui sur qui on peut compter.

Et petit G ?

J’ai l’impression que mon fils a déjà ce caractère typique de l’ainé bienveillant. Est-ce parce qu’il est le 1er ? Parce que je veux être une mère parfaite pour un petit garçon parfait ? Car oui, comme toute maman je pense, je n’aurais pu rêver mieux que ce petit être si parfait qui ne cesse de m’émerveiller depuis sa naissance. Suis en train de lui insuffler des valeurs et des façons de faire sans m’en apercevoir ? J’ai toujours peur pour lui, je veux qu’il fasse attention à tout, qu’il soit prudent. Autant de choses qui font qu’il est en train de devenir « lui », grâce ou au travers de maman. Je pense que nous sommes tous un peu les parents qu’on été nos propres parents (avec bien sûr la capacité d’être différent sur bien des points). Et pourtant, je ne peux m’empêcher de me dire que je retrouve chez le petit garçon qu’il est à présent le bébé qu’il était il y a plusieurs mois, comme si son caractère était déjà bien défini, dès le départ. Alors j’aime simplement à penser que mon G possède ses propres traits de caractère et que je l’aide à devenir une belle personne, un bon grand frère.

Et son petit frère ?

Quant à mon petit 2ème à venir, j’avoue également avoir quelques craintes au sujet de son arrivée dans la famille. Nous l’attendons tous avec impatience bien sûr, mais trouvera t’il lui aussi sa place au sein de la famille ? Sûrement…et je l’y aiderai de la même manière que je le fais avec son grand frère. Mais serai-je moins « strict » avec lui ? Aurai-je moins d’angoisses ? C’est ce que j’imagine en tout cas, mais je crois qu’on ne sait jamais vraiment comment on réagira.

Ce que je sais c’est que je ne veux pas que petit G grandisse trop vite et qu’il doit garder sa place d’enfant. Je veux continuer à profiter de chaque instant important avec lui et lui assurer que sa place dans mon cœur restera inchangée. Et je veux également profiter aussi intensément de chaque moment de la vie de mon nouveau né, lui laisser le temps de prendre sa place et de me rendre heureuse par son unicité. J’imagine que mon 2ème enfant aura beaucoup de choses à m’apprendre lui aussi (et à me réapprendre) et que mon rôle de maman va à nouveau évoluer.

L’avenir me le dira : 2 enfants, 2 garçons, 2 être différents mais un seul repère pour eux, une seule maman. 

066-2

**Belle journée**

Publicités

11 commentaires sur “Chacun sa place…

  1. Ho, je suis certaine que tu seras une maman géniale ! Tu te soucies tellement de ton petit G. (et du deuxième à venir, tu t’en soucies déjà aussi), tu as une envie brûlante de bien faire, que chacun trouve sa place, qu’ils soient heureux ensemble mais aussi individuellement, et qu’ils trouvent en leur maman le même amour, le même respect, la même bienveillance, et bien d’autres égards encore. Alors oui, trois fois oui : tu es déjà une super maman de deux garçons, je n’ai aucune inquiétude là-dessus ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais les mêmes angoisses que toi : les aimés autant, mais différemment, n’en délaisser aucun, laisser FeuFolet être encore un bébé de 2 ans, etc. Que de questions !
    Puis LutinCoquin est arrivé et s’est coulé dans notre famille comme s’il avait toujours été là 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Tout se passera bien, tu verras :). Ici le grand s’est fait remarqué la première semaine mais il était contente d’être grand frère! Il me donnait des petits coups de main (quand je lui demandait seulement lol). Mais le 2 e avec le 3e, lui, il le fait direct! Il n’a pas prêter de suite attention au bébé mais quand j’avais besoin de quelque chose, il allait pour moi :).

    Aimé par 1 personne

  4. JE me pose un peu les mêmes questions mais en pire étant donné que je ne sais pas à quoi m’attendre du tout en ayant deux enfants, 2 frères comme toi tes petits garçons. Jai tellement peur j’appréhende énormément et JE n’arrive presque pas à mettre de mots sur ce que je pense ou ressent et cest Si déstabilisant!
    Jolie pensée ma douche Chloé

    J'aime

    1. Il est vrai que l’on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre, ce sera nouveau pour nous, une toute nouvelle étape de maman multipare ! J’espère et je pense, que les choses se feront plus naturellement qu’on ne le pense 🙂 Des bisous ma belle !

      J'aime

  5. Ton questionnement est passionnant, sur la corrélation entre la place dans la fratrie et le caractère.
    Moi aussi j’appréhende beaucoup de voir ma petite fille devenir une grande soeur, et j’espère que ce rôle ne sera pas trop oppressant sur ces petites épaules !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Louna pour ton commentaire. J’imagine en effet que la place dans une fratrie joue sur notre personnalité mais pas que ! Le caractère se définit par d’autres éléments tous aussi importants ! Je pense que le premier enfant nous aide à devenir parent et que quelque part un certain « poids » repose sur ses épaules. C’est un peu triste à dire mais c’est mon ressenti. Pour le 2ème enfant nous sommes déjà parent, il ne nous reste plus qu’à trouver un nouvel équilibre familial 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s