Je suis assise à table, une main posée sur mon ventre, l'autre sur ma tasse de thé encore chaude. Il est 8 heures, et mes yeux se perdent derrière la vitre de la fenêtre. Le vent s'est levé et emporte avec lui certains de mes souvenirs, certaines de mes amitiés. Je ne suis pas de celles qui ont... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑