Te souviendras-tu ?

Lettre à mon fils, mon G.

Mon petit bonhomme, te souviendras-tu, quand tu seras grand, de ces fragments de temps dans lesquels nous nous sommes aimés ? Te souviendras-tu de la maman que je fus durant toutes ces années ?

Te souviendras-tu de tes yeux dans les miens, toi si petit et moi si grande, si fière déjà, de t’avoir au creux de mes bras ?

Te souviendras-tu de mes peurs ce jour là  et de mes larmes de joie ?

Te souviendras-tu de nos nuits côte à côte, puis de toi dans ma chambre et de moi dans la tienne ?

Te souviendras-tu du baiser déposé chaque soir sur ta tempe chaude, de ma main dans tes cheveux d’enfant et de la couverture tendrement remontée sur ton petit corps endormi ? Te souviendras-tu de ces gestes immuables ?

Tu souviendras-tu, mon tout petit, de toutes ces histoires que nous nous sommes racontées, de nos conversations secrètes, de nos jeux enfantins ?

Te souviendras-tu de nos rires amusés, de nos rires moqueurs ou même de nos fous rires ?

Te souviendras-tu que j’étais là, à chaque fois, à chaque appel, à chacun de tes pleurs ? Te souviendras-tu de mes yeux fatigués mais de mon cœur gonflé, la nuit, le jour, quand tu avais besoin de moi ?

Te souviendras-tu que j’étais là aussi lorsque ton front brulant de fièvre nous empêchait de dormir tous les deux, de ma main dans la tienne pendant de longues heures et de mon ventre crispé de te voir si mal ?

Te souviendras-tu mon amour, de mes sourires muets, à t’observer grandir ?

Te souviendras-tu que j’étais là pour te rattraper au vol, te tendre la main, t’aider à te relever ?

Te souviendras-tu que je t’ai aimé dès le 1er instant, que je t’ai changé, essuyé, aimé, lavé, bercé, aimé encore, porté, caressé, embrassé ?

Te souviendras-tu aussi des tempêtes que nous avons traversées ?

Te souviendras-tu de la voix de papa et des pleurs de maman ?

Te souviendras-tu de mes larmes séchées en cachette et de mes yeux rougis ?

Te souviendras-tu de mon manque de patience et de ma peur de te voir grandir ?

Te souviendras-tu des jours où je t’ai trop dit « non » et ceux où j’oubliais de te répondre oui ?

Te souviendras-tu, mon fils, de ma rage intérieure et de cette bataille chaque jour menée pour te rendre grand, pour te rendre fort, pour te rendre fier…?

Te souviendras-tu, mon ange, de mes lèvres te murmurant à quel point je t’aime, lorsque la nuit n’est que silence et que mon cœur n’est que tambour battant pour toi…?

20170823_113805 (2)

 

Publicités

19 commentaires sur “Te souviendras-tu ?

Ajouter un commentaire

  1. Sublime… Je me pose souvent ces questions, puis par crainte, je les écarte… Tes mots sont Si simples et évidents, j’espère que tu les lui fera lire un jour, afin que jamais, JaMais justement, il ne puisse oublier.
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Très joli texte, quelle douceur, quel amour! C’est une des questions que je me pose souvent, que retiendront mes filles de tout ce qu’elles vivent? Ils ont parfois une mémoire si sélective, et pas forcément dans le sens que nous avions imaginé! Mais ce qui est sûr, c’est que l’amour qu’on reçoit, on s’en souvient de manière instinctive, il est acquis, qu’il soit rattaché ou non à des souvenirs précis. Et c’est ce sentiment là, au creux de nous, qui nous reste, au final.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je crois que tu as raison…l’amour reste en chacun de nous et pour toujours. J’ai in peu plus d’inquiétude pour les choses plus négatives…mais c’est la vie et c’est ce qui nous construit ! Merci à toi ❤

      J'aime

  3. oh mais quel magnifique post! Je dois te dire qu’il me parle tellement en tant que maman parce que je ressens chaque mot que je peux lire et puis on ressent toute cette complexité de la maternité qui fait que c’est une expérience absolument magnifique!! Merci!!!

    Je vais partager ton post avec mes abonnées parce que je l’aime beaucoup trop!!!

    Bisous!!

    Tiff de Mabulledepensees.com

    Aimé par 1 personne

  4. Je me pose souvent cette question. Est-ce que Jules se souviendra qu’il a un jour était mon fils unique ? Que je l’ai aimé avec tout mon amour, tout mon temps. Qu’il a eu tout à lui tout seul. Je le vois apprehender l’arrivé de bébé3 alors surement qu’il se souvient un peu… qu’est ce qu’on les aime quand même. Bisous ma belle

    Aimé par 1 personne

  5. Comme toujours, tes mots sont justes, simples … parfaits ! Je pense que la plupart des mères se posent ces questions. Et n’est-ce pas aussi pour leur laisser ce souvenir que l’on écrit ? que l’on fait des albums ? que certaines font le bilan chaque semaine, chaque mois … ? J’ai toujours en tête de leur faire ces albums, noter ces précieux moments… mais le temps file et je n’y arrive pas ! Et puis finalement, je ne sais pas toi; mais moi, je me souviens de tout cet amour de ma maman… et encore plus depuis que je le suis moi-même devenue ! Alors souhaitons-leur de connaitre les joies de la parentalité à leur tour pour comprendre tout l’amour que nous leur portons nous-mêmes !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ma jolie, tu as tellement raison… Je ressens le besoin de laisser quelque chose, une trace, et en même temps oui le temps passe à une vitesse folle ! J’ai l’impression d’ouvrir les yeux chaque matin et…hop ! Mes enfants ont grandi ! 💙

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :