Ma bouteille à l’océan

En 2018, tout est possible ! Vous ne me croyez pas ? Allez, on bouscule un peu les codes et on va dire que OUI !

J’ai donc imaginé et écrit MA demande d’emploi de rêve (enfin presque, puisque rien n’est parfait, et tant mieux !). On trouve facilement des offres d’emplois sur Internet, mais peut-on aussi facilement rédiger une demande d’emploi ? Vous me direz que c’est à la personne qui recherche un emploi de s’activer pour faire ses recherches et de répondre aux offres. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cela, même si bien entendu, le travail ne tombe pas du ciel. J’estime néanmoins que cela devrait marcher dans les deux sens. Pour travailler de manière productive, il faut vraiment que toutes les conditions soient réunies. Et cela sera bénéfique aussi bien pour l’employeur que pour l’employé.

Je me lance donc, à la recherche de THE travail qui me permettra d’équilibrer au mieux ma vie personnelle et ma vie professionnelle car OUI je veux travailler, mais pas à n’importe quel prix.

Chers recruteurs,

La mission, si vous l’acceptez, sera loin d’être facile, je préfère vous le dire dès le départ. Mais si vous me faites confiance nous serons alors tous les deux gagnants. Je cherche à passer un agréable mais non moins productif moment au travail. Compliqué ? Ne partons pas défaitiste ! Je suis certaine que nous pouvons nous entendre sur beaucoup de points. Il est un élément crucial à prendre un compte dès maintenant : j’ai une famille. Vous me direz que ce n’est pas un problème, et je vous répondrai que vous ne me dites pas toute la vérité. J’ai donc une famille. Deux enfants pour être exacte. Deux jeunes enfants de 3 et 1 an. Alors, bien que je ne sois absolument pas faite pour la vie de mère au foyer, je ne souhaite tout de même pas sacrifier les moments de partage et d’échange avec mes deux enfants. J’ai pourtant l’impression, depuis un certain temps, que beaucoup de mères de famille doivent forcément sacrifier une part de leur vie afin de tout faire fonctionner. Des sacrifices, je suis prête à en faire. Mais je veux y trouver mon compte tout en satisfaisant le vôtre. Oui, en 2018, j’aimerais que l’on puisse allier vie familiale et vie professionnelle sans forcément avoir à se serrer la ceinture à la fin du mois.

Voici donc, et sans plus attendre, mes (toutes petites) exigences pour un travail sain et efficace, dans la joie et la bonne humeur !

  • Travailler de chez moi (ou pas d’ailleurs !) : Oui, je commence fort ! Mais travailler de chez moi me permettrait de gagner du temps sur mes trajets domicile-travail qui sont, en région parisienne, beaucoup trop longs. Cela me permettrait également de maximiser mon temps de travail et de travailler pleinement jusqu’à la dernière minute, avant de récupérer mes enfants à la crèche et à l’école qui sont respectivement à 5 et 7 min de chez moi (passées les heures de pointe du matin et du soir). Car oui, je tiens personnellement à aller chercher mes enfants après leur journée. Il est pour moi inconcevable que mes enfants passent les dernières heures de la journée avec une nounou. Concernant le travail à domicile, j’ai bien sûr pesé le pour et le contre. Mais je peux vous assurer que je suis d’une grande rigueur et très autonome. Je suis, je crois, une farouche indépendante. Toutefois, je suis également ouverte et partante pour un poste en dehors de chez moi mais à la seule condition que mon lieu de travail se trouve très proche de mon lieu d’habitation. Impossible donc pour moi de travailler à Paris. En revanche, je peux tout à fait travailler sur les villes de Boulogne-Billancourt, Meudon, Sèvres, Issy les Moulineaux. Oui je sais, le choix est assez restreint mais rien n’est impossible !

 

  • Les horaires de travail : Vous ne serez pas étonnés, compte tenu du fait que je veuille récupérer mes enfants à l’école/la crèche, que les horaires de bureau 9h – 17h seraient parfaits ! Il ne s’agit pas là de fainéantise puisqu’une fois les enfants récupérés ma deuxième journée de travail commencera. Je suis donc navrée de ne pouvoir participer aux heures supplémentaires. Dans le cas où je travaillerais à domicile, les horaires de travail seraient davantage flexibles (par exemple le soir lorsque les enfants sont couchés.).

 

  • Le salaire Comme chacun de nous, j’ai besoin d’un minimum pour vivre. Et j’ai surtout une famille à nourrir et à contenter. Vous n’êtes pas sans savoir que la vie ici est chère, que les loyers sont élevés. Et, même si mon fils ainé raffole des pâtes et des pommes de terre, j’ai pour lui de plus grandes ambitions culinaires. Et s’il peut manger bio, c’est encore mieux ! Je ne recherche donc pas un mini-salaire. Mais nous pourrons en reparler plus en détails.

 

  • Mon CV : Vous pourrez y avoir accès sur simple demande. Cependant, je n’aime pas être mise dans une case. La société actuelle a trop tendance à le faire alors que nous pouvons nous réinventer à l’infini si la motivation est présente. Pour vous éclairer quelque peu, j’ajoute que je suis issue d’une formation dans tourisme et que je parle couramment l’anglais. Je suis partie vivre un an aux Etats-Unis. Je n’ai pas peur des nouveaux challenges. Dans ma vie professionnelle j’ai : accueilli, recruté, managé, écouté, rédigé, présenté, vendu, négocié, géré des conflits, fédéré, téléphoné, emailé,…et bien d’autres choses encore ! Ce que j’aime surtout c’est : écrire, transmettre, échanger, écouter, créer. J’aime l’Humain, j’admire les femmes, je respecte les hommes et je veux transmettre le meilleur aux générations futures. Je n’aime pas : le mensonge, la surconsommation, la méchanceté gratuite. Attention, derrière la femme sensible se cache une femme forte et déterminée ! Je pourrais vous écrire une lettre de motivation, mais ce n’est pas le but !

Je m’arrête donc ici.  Pour en savoir plus, il vous faudra pianoter quelques mots sur votre clavier d’ordinateur et m’envoyer un email à : Mamachloe@outlook.fr .

Surprenez-moi !

***Je vous remercie et vous souhaite à tous une excellente journée !***

 

Chloé

 

 

 

 

 

 

Publicités

30 commentaires sur “Ma bouteille à l’océan

Ajouter un commentaire

  1. J’adore l’idée ! Et ce job de rêve, je te souhaite de le trouver ! J’aurais à peu près les mêmes exigences que toi, mais malheureusement, en France, la conciliation Vie familiale et Vie professionnelle est encore une hérésie… Le temps partiel, et le télé-travail encore si peu accepté et si peu valorisé. La confiance n’est pas de mise et c’est bien dommage ! J’espère que notre société évoluera dans le bon sens dans les années à venir !
    Bises
    Virginie

    Aimé par 1 personne

    1. Encore merci Virginie ! Oui la France est en retard sur certains points, les anciennes générations ne nous font également pas confiance et c’est bien dommage. Si je ne trouve pas ce job de rêve, alors tant pis. En attendant je me bats pour mes petites idées d’entreprenariat et de travail en freelance. Bises à toi !

      Aimé par 1 personne

  2. Tu as bien raison, le marché du travail est un échange et non une quête suppliante d’être sauvées par un employeur tout-puissant qui nous ferait la bénédiction de nous octroyer quelques menues pièces en échange de notre esclavage… Je vais faire tourner et je croise les doigts !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ça…l’employeur tout puissant… mais je crois que je suis arrivée au bout de mes limites pour supporter ce type de procédé, le patron malveillant, les heures supplémentaires, la culpabilité… J’ai des projets autres que le salariat mais il faudra du temps je pense… Merci pour ton soutien ❤

      J'aime

  3. Je trouve ton point de vu très intéressant. Effectivement, un travail, c’est une relation qui va dans les deux sens, et ceci pour le bien des deux parties. Un employé heureux et ayant trouvé son équilibre sera un employé efficace et motivé ! Il y a des fénéants partout mais je pense qu’il y a aussi beaucoup de pépites cachées, écrasées par les petites cases de la socitété !

    Aimé par 1 personne

  4. J’espère que tu auras des réponses !! Et oui, comme tu le soulignes; quand on doit finir à 17h; ce n’est pas pour aller glander au spa en sortant du boulot … qu’est ce que ça m’énerve d’ailleurs les réflexions là-dessus … Allez je croise les doigts pour que cette lettre arrive en de bonnes mains, moi je crois que tout est possible !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Virginie 🙂 Alors tu dois détester également la fameuse phrase « Ah tu prends ton après-midi ? »… J’ai souvent eu des envies de meurtres au boulot à cause de ça… M’enfin bon, je ne pouvais pas leur en vouloir, les pauvres, ils n’avaient d’enfants…

      Aimé par 1 personne

  5. Un bel article comme toujours! Tu as raison de revendiquer des droits car dans notre société, on doit trop se plier au bon vouloir des dirigeants! J’espère que tu trouveras le job de tes rêves ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :